Приветствую Вас Гость | RSS

Мой сайт

Четверг, 21.09.2017, 06:11
Главная » Статьи » Мои статьи

Le mégalithisme dans les cultures traditionelles de l'Europe

Le nom total dans la science européenne pour les monuments mégalithiques et les cultures est "mégalithisme".
Les monuments mégalithiques occupent des aires, qui sont liées ni chronologiquement, ni géographiquement. Le plus ancien mégalithisme et celui européen qui est daté de 6-3 millinaire av. J.C. L'aire indienne est datée de 4-2 s. av. J.C., du Pacifique est datée de 9 s. av. J.C. – 4 après J.C. Parfois, une série des monuments de la Mésoamérique Précolombien est considérée comme celle mégalithisme (les têtes en pierre, les pyramides des mayas, qui sont datées du début de n.e. et de 10 s. de n.e., en conséquence).
En Europe le mégalithisme est répandu en Scandinavie, sur les îles Britanniques, sur la péninsule Ibérique, sur les îles et les côtes de la Méditerranée Occidentale, au Maghreb, à ľÉgéïde, ainsi qu'en Syrie et en Palestine (la culture de Ghassoul), aux côtes de la mer Noire. Aussi le mégalithisme est répandu en Afrique.
А l'historiographie il y a quelques théories de l'origine des mégalithes. Parfois les mégalithes ont traite à Indo-Européens. L'autre théorie répandue est celle de l'origine orientale des mégalithes. Elle est basée sur la supposition que toute la civilisation européenne est issue du Proche-Orient. L'origine autochtone de l'Europe sud-occidentale des mégalithes est défendue par Cartailhac et Bosch-Gimpera. Ces derniers temps la théorie de la diffusion de l'idée religieuse du mégalithisme sans migration des porteurs de cette idée est devenue populaire. Il s'agit de la théorie de l'emprunt l'idée des enterrements mégalithiques par les tribus diverses. Une telle diffusion semble invraisemblable puisque il est impossible pour l'homme de la culture traditionnelle d'enterrer le compatriote à la manière d'un autre peuple. Ne fait que le néolithique de l'Europe de l'Est est sorti du Proche-Orient, a été prouvé il y a plus de 50 ans. Le mégalithisme de l'Europe occidentale, selon sa théorie est issu des monuments mégalithiques du Proche-Orient. Cependant, la méthode du radiocarbon a révélé que les mégalithes de l'Europe occidentale sont beaucoup plus aînés que ceux du Proche-Orient. Il s'agit de la migration la direction inverse c'est à dire de l'ouest à l'est. Mais le mégalithisme est la particularité de la période néolithique de l'Europe occidentale. Le mégalithisme n'est pas la seule différence de la période néolithique de l'Europe occidentale.
Les mythes mégalithiques se sont gardés dans les cultures postmégalithiques. L'identification de la personne et la pierre a été le générale motif mythopoétique des Bâtisseurs des Mégalithes. Le retour éternel du temps exprimé dans le remplacement constant des phases de la Lune et le mouvement du Soleil selon l'écliptique a été le générale motif mythorituel des Bâtisseurs des Mégalithes. La peur des phénomènes spatiaux (les éclipses, les solstices), à lesquelles le monde peut périr est la base de mythorituel ensemble mégalithique. Les peuples mégalithiques ont essayé de а calculer ces dates à l'aide des monuments mégalithiques (les menhirs, les cromlechs, les couloirs des tombeaux tumulaires) et de faire les actions rituelles dirigées à la prévention de la destruction du monde.
Si les Bâtisseurs des Mégalithes ont été vraiment un peuple commun ou le groupe des tribus apparentés, ils doivent avoir un autonom (ethnonyme) total. Cet ethnonyme est reconstruit sur la base des toponymes, tels que : l'Ibérie (la Géorgie, l'Espagne), Ebro (la rivière en Espagne), les Hébrides (les îles vers le nord de la Grande-Bretagne), Hibernia (le nom romain de l'Irlande). Les noms des terres mythiques, tels que Aballo s'y ont aussi été rapporté. А la base de ceux-ci on peut reconstruir l'ethnonyme des Bâtisseurs des Mégalithes. Il représente la racine "HBR". Il y a la même racine dans les langues sémitiques (ewer, ibrim, hapiru). Dans ces langues elle signifie "croissant les frontières, les rivières; déplaçant" => "voyageur".
Une autre importante particularité d'ethnos est endogamie. "L'expédition nuptiale" est représentée sur les fresques qui ont été trouvées sur l'île Théra (Santorine). "L'expédition nuptiale", est se dirige de ľÉgéïde au pays occidental montagneux identifié avec l'Espagne. Celle-ci témoigne de la préservation de l'endogamie sur l'aire mégalithique même quand il y avait une infiltration des tribus indo-européennes. Les expéditions nuptiales pour un pays occidental sont aussi dans les contes de fée et les poésies épiques des peuples de la Caucasie.
Tout cela permet de parle des cultures du mégalithisme de l'Europe occidentale, comme du type spécial de la culture qui est différent de la "culture de ľargile", répandu dans le Proche-Orient et dans l'Europe de l'Est.
(с) Corsounn Arteume, 2007. Ma these.
Категория: Мои статьи | Добавил: Arteume (23.03.2010)
Просмотров: 538 | Комментарии: 1 | Рейтинг: 0.0/0
Всего комментариев: 1
1  
Never seen a betetr post! ICOCBW

Имя *:
Email *:
Код *: